jeudi 19 octobre 2017

#20 - Anne et la maison aux pignons verts par Lucy Maud Montgomery

Titre : Anne et la maison aux pignons verts
Auteure : Lucy Maud Montgomery
Maison d’éditions :
Longueur : 351 pages
Note : 3,5/5
Langue officielle : Anglais (Canada)




Cette auteure est canadienne, elle a vécu la plupart de sa vie sur l’Île-du-Prince-Édouard. Elle a suivi des études pour devenir enseignante, mais a aussi opté pour la littérature. Dès son jeune âge, à dix-sept ans, elle a commencé a publié quelques-uns de ses écrits dans le journal de son village. Elle a poursuivi les aventures d’Anne, pour se rendre jusqu’à onze livres, qui sont reconnus mondialement.
C’est l’histoire d’un couple qui décide d’adopter un garçon dans un orphelinat pour leur venir en aide avec la ferme. Par contre, un manque de communication se fraie dans la demande et c’est une petite fille, aux cheveux de feu, qui leur est envoyée. C’est la vie de celle-ci dans la maison aux pignons verts et toutes les aventures qu’elle vit dans ce petit village.
J’ai acheté ce roman il y a maintenant deux ans, lors de ma visite à l’Île-du-Prince-Édouard! Ma mère connaissait cette série, alors nous avons visité l’endroit qui est consacré à cette histoire. J’ai bien aimé la visite et dans le magasin souvenir, j’ai trouvé le premier roman en anglais. Alors, j’ai décidé de l’acheter et c’est seulement cet été que je le lis, pendant mon voyage en Ontario!
Le thème du roman c’est définitivement la vie à cette époque et la réalité de l’adoption dans ces années. J’ai adoré sa manière de voir la vie, malgré toutes les déceptions qu’elle avait rencontrées dans son petit parcours. Ça démontrait que l’adoption n’avait pas seulement des points négatifs. Ainsi, nous pouvions aussi apercevoir que l’imagination est l’une des clés du positivisme. Personnellement, je crois que malgré le temps qui peut sembler lointain, il est facile de s’attacher aux thèmes et l’identifier à notre vie actuelle.
Évidemment, ce livre est rempli de magnifiques valeurs! Toutes les nommer seraient définitivement trop long. Il y a l’amitié, entre Anne et Diana qui est présente du début à la fin. Malgré leur jeune âge, nous pouvons en apercevoir la sincérité et l’importance dans la vie de chacune. De plus, il y en a plusieurs autour de la famille, qui sont très bien abordées. 
Parlons des personnages! J’ai aimé leur authenticité à l’époque du roman, il n’y avait aucune confusion de ce côté. Ils étaient bien développés et chacun avait son importance dans l’histoire. Si nous avions le malheur de commencer à oublier l’un d’eux, elle le ramenait dans l’action pour nous le rappeler. Ainsi, il était facile de garder le fil des personnages dans l’histoire. Le jeu des points de vue était rare, mais lorsqu’il était présent, c’était nécessaire et bien écrit.
Mon personnage préféré est définitivement Matthew, le père de la famille. C’est le premier à la trouver à la gare et nous apprenons à le connaître dès les premières pages. Tout comme sa personnalité, il est légèrement effacé dans l’histoire, mais c’est correct comme cela. J’aime son caractère doux, légèrement timide, qui laisse l’espace pour les autres et occupe plutôt l’arrière. Cela complète très bien la personnalité d’Anne qui est légèrement le contraire et cela apporte de la profondeur à leur relation. De plus, j’aime beaucoup la persévérance dont il fait preuve, autant dans son travail que pour la petite orpheline. Par exemple, quand il se décide de confectionner une robe pour Anne même si sa femme n’est point d’accord avec cette décision.
Il est rare que je parle de cet aspect, mais avec la vision d’Anne, il m’est impossible de ne pas en discuter. Dans toutes les aventures que cette petite rousse vit, il y a peu de lieux. Par contre, ils sont très bien décrits selon ce qu’elle voit, avec la vision d’une petite fille. J’ai beaucoup aimé sa description, que ça soit de la forêt ou encore des arbres. Nous avions l’impression de s’y retrouver en leur compagnie. 
Le style d’écriture de l’auteure est évidemment ancien, mais c’est tout de même acceptable. Personnellement, j’ai apprécié cet aspect, car c’est authentique à l’histoire. J’ai aimé sa manière de tout décrire, elle donnait beaucoup de détails sur les évènements ou les lieux. Cela peut devenir long pour certain, mais ça permet aussi de mieux s’imaginer l’histoire, il y a davantage de profondeur.
L’intrigue du roman maintenant! Lors des premiers chapitres, nous nous demandons si elle restera à la maison aux pignons verts ou ils la renvoyeront. Nous avons une certaine idée de ce qu’il adviendra, mais elle réussit tout de même à nous faire douter à certains moments. Ensuite, c’est davantage qu’elle sera la prochaine aventure d’Anne et c’est cela qui nous tient en haleine pour terminer notre lecture.
J’ai littéralement un coup de cœur pour la fin! Elle est très bien écrite, avec beaucoup d’émotions, j’ai presque pleuré! Cela aurait probablement arrivé si j’avais été seule lors de ma lecture. Je n’apprécie pas l’évènement qui arrive, comme cela signifie qu’une partie du roman que j’adorais ne reviendra pas. Par contre, la manière dont c’est écrit, j’adore!
Je recommande ce roman à tous ceux qui sont fascinés par les histoires qui ont marqué l’histoire de la littérature! Vous ne serez pas déçus de ce classique, il est très bien écrit et c’est impossible que vous vous ennuyez avec les mésaventures d’Anne! Sinon, c’est aussi une lecture pour tous ceux qui aiment les histoires qui se déroulent dans une époque antérieure à la nôtre.
Acurlywriter©

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire