lundi 11 septembre 2017

#7 - Comment j'ai écrit un roman sans m'en rendre compte par Annet Huizing

Titre : Comment j’ai écrit un roman sans m’en rendre compte
Auteure : Annet Huizing
Maison d’éditions : Syros
Longueur : 184 pages
Note : 4/5
Langue officielle : Néerlandais (Pays-Bas)



Annet Huizing n’avait jamais publié de romans, ce livre est sa première apparition dans le grand monde la littérature. À croire qu’elle l’a réellement écrit sans s’en rendre compte comme son titre l’indique! Elle habite dans la nature et est aussi passionnée par celle-ci.  Cette auteure adore se promener en vélo, les jardins ainsi que les grenouilles. Qui sait, peut-être que son prince s’est malheureusement transformé en crapaud? Son roman a su charmer la presse et a remporté LE prix prestigieux de la littérature jeunesse aux Pays-Bas, soit le Zilveren Griffel!
J’ai découvert ce roman parce qu’il était affiché dans les nouveautés de la bibliothèque de ma polyvalente. Excusez-moi si mes découvertes se ressemblent légèrement, j’essaie de varier, mais j’ai facilement accès à ceux-ci de cette manière. La couverture m’a tout de suite intrigué avec son fond d’une feuille blanche fripée et les quatre émojis de couleurs différentes. De plus, moi qui adore l’écriture et qui a déjà écrit sa propre histoire, le thème dont le titre laisse suggérer m’a tout de suite attirée. Il y a jusqu’à la technicienne en documentation (bibliothécaire) de mon école qui a pensé à moi en achetant ce roman à cause de l’un de mes projets d’école!
Alors, c’est l’histoire d’une fille qui vit seulement avec de la compagnie masculine : son père ainsi que son frère. Au départ, elle n’est pas immédiatement passionnée par l’écriture, mais davantage intriguée par cette profession. Alors, elle demande à sa voisine de lui venir en aide. Celle-ci est écrivaine et a déjà publié plusieurs romans à succès dans le passé. En échange, elle l’aidera à soigner et embellir son jardin lors de ses visites improvisées. Un imprévu arrive dans sa vie et ça sera l’inspiration de son histoire. Peu à peu, elle écrit un roman sans s’en rendre compte sur les péripéties de son quotidien.
Tout d’abord, le thème de ce roman est original et différent en son genre. Il aborde la manière d’écrire un livre à travers une histoire au lieu que ça soit théorique. C’est beaucoup plus intéressant et ça nous encourage à essayer l’écriture. La vie d’une jeune adolescente y est racontée, avec tous ses problèmes et péripéties. Par contre, à la fin de chaque chapitre, le thème principal est rappelé avec une visite chez l’écrivaine. Il n’est pas commode de trouver un roman sur cette passion et elle a très bien réussi sa mission! Évidemment, je l’ai adoré comme je suis passionnée par l’écriture. Par contre, je pense que nous n’avons point besoin de l’exercer pour en apprécier le contenu. Ça suffit d’apprécier la lecture comme passe-temps. De plus, de belles valeurs sont démontrées au cours de ses aventures. La famille, même si elle est parfois reconstituée, l’amitié peu importe l’âge et la passion qui suit jusque dans notre tombe.
Poursuivons avec les personnages, une partie du roman qui est difficile à expliquer. Malgré le fait que ça soit ceux-ci qui vivent l’histoire, ils sont en arrière-plan. Ce sont davantage les aventures qui nous passionnent, les personnages sont un peu effacés. Il manquait légèrement de description au niveau de ceux-ci pour que nous puissions s’y attacher. Il était difficile de les suivre et découvrir leur évolution au fil des pages. 
Mon personnage préféré a définitivement été la voisine de Dirkje avec sa personnalité unique! L’auteure a fait en sorte qu’elle s’épanouit et cela a été réussi. J’ai aimé son côté légèrement extraverti ainsi que les sentiments qu’elle dégageait. De plus, sa proximité avec la nature et les animaux m'ont tout de suite attirée. L'attention et l'aide qu'elle apportait à Dirkje était magnifique et belle à voir: c'était comme la mère qu'elle avait perdue.
Habituellement, je discute rapidement de cet aspect dans mes critiques, mais cela en vaut réellement la peine pour ce roman. L’histoire se déroule principalement dans trois lieux : à la maison de la voisine ainsi que dans son jardin, chez elle ou encore à un port pour les bateaux. Celui qui m’a davantage impressionné est définitivement le jardin de Lidwine. La description tout au long du roman était parfaite, nous avions l’impression d’y être et découvrir un nouvel aspect de ce lieu à chaque nouvelle visite. De plus, ça représentait bien l’univers de sa propriétaire et plusieurs scènes importantes s’y déroulent. Cela ajoute de la profondeur et de l’importance à cet endroit. Ensuite, la demeure de Dirkje a été bien décrite, nous avions la chance de s’imaginer sa vie lorsqu’elle restait chez elle. Par contre, j’ai été surprise qu’elle y passe peu de temps comparativement à la réalité des adolescents. Ça démontrait qu’elle fuyait certains aspects de sa vie familiale. Finalement, le port à bateaux était un élément important et j’ai aimé l’intrigue qui représentait ce lieu. C’est l’un des aspects, la description des lieux, qui nous donne l’envie de poursuivre notre lecture!
Le style d’écriture qu’elle a employé pour décrire la vie de Dirkje était commun : bien écrit, aéré et fluide. Les moments qu’elle passait dans le jardin avec Lidwine a amélioré son écriture était facile et détacher de l’histoire qu’elle écrivait. C’était démarqué physiquement, l’écriture était en gras. J’ai aimé qu’elle note ainsi la différence entre les deux mondes, ça nous permettait de suivre l’histoire sans problème et rester concentré. Finalement, ce livre est divertissant à lire et c’est sa simplicité qui nous donne l’envie de poursuivre notre lecture.
Je conseille ce roman à tous ceux qui désirent commencer l’écriture d’un roman ou sont en processus. Si les versions théoriques n’ont aucun effet sur vous, c’est votre ultime solution et elle sera efficace. C’est aussi une lecture parfaite pour ceux qui aiment lire et les histoires légères qui nous décrochent facilement de notre quotidien pendant quelques jours.

Acurlywriter©

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire