mercredi 6 septembre 2017

#2 - Chroniques d'une p'tite ville - 1946: L'arrivée en ville par Mario Hade

Titre : Chroniques d’une p’tite ville – 1946 : L’arrivée en ville
Auteur : Mario Hade
Longueur : 371 pages
Note : 3,75/5
Langue officielle : Français (Canada)

Alors, c’est l’histoire d’une famille qui vit dans les années qui suivent la Deuxième Guerre Mondiale et dont leur maison ainsi que leur ferme prend feu. La panique les envahit et il réalise lorsque le calme revient qu’il ne leur reste plus rien après ce tragique évènement dont ils ont été témoin. Un seul choix réaliste s’offre à eux pour reprendre le cours d’une vie normale : habiter la grande ville. Ils apprendront à découvrir petit à petit ce mode de vie différent de celui auquel ils étaient habitués : autant les adultes que les enfants! Plusieurs apprécieront, particulièrement les plus jeunes, tandis que d’autres redouteront ce qu’elle peut cacher.
Tout d’abord, le thème de ce livre est différent de ceux que j’ai l’habitude de lire : je suis sortie de ma zone de confort pour cette lecture! C’est davantage ma grand-mère qui apprécie ce genre de romans et comme tout le monde raconte que nous nous ressemblons, il fallait bien que je vérifie si nous avions les mêmes goûts littéraires! L’histoire se déroule dans le passé et démontre la vie d’une famille ordinaire en 1946. J’admets qu’à première vue, ce n’est pas un sujet qui a l’habitude de plaire aux jeunes lecteurs : ça ressemble beaucoup trop à un cours d’histoire, selon eux! Par contre, une fois que la lecture est débutée et que nous sommes dans l’histoire, il est difficile de s’arrêter. Personnellement, je trouve que le thème semble effrayant, mais qu’il a été abordé de façon originale et intéressante avec une touche d’humour, d’amour et une petite morale derrière chaque aventure. Malgré ce que nous pensons, ce n’est pas seulement un roman pour les personnes qui ont vécu cette époque et désire retrouver leur jeunesse : ce livre est approprié pour tous les types d’âge! Je l’ai adoré et suggéré à ma grand-mère qui semble excitée de le commencer à son tour. Chaque lecteur y trouvera son compte et tira une leçon de sa lecture : peu importe votre âge.
Vous l’avez probablement déjà remarqué ou ça viendra au fil des critiques, mais les personnages sont ma partie favorite des romans! Malheureusement, j’ai légèrement été déçue de cet aspect. La plupart des points de vue se déroulent autour des personnages masculins que ça soit le père ou l’un de ses fils. J’ai apprécié d’en apprendre plus sur leurs pensées, comme il m’est difficile de les imaginer à cause du sexe opposé, mais j’aurais aimé qu’il y ait davantage de points de vue chez les personnages féminins. Il y a eu quelques passages de Laurette, la mère, ainsi que de Monique, la plus vieille. Par contre, celui de la plus jeune fille dont les jeunes ont davantage de chances de se retrouver en elle était omniprésent. C’est le seul défaut qui fait la différence pour le public visé : majoritairement adapté pour des personnes ayant une certaine expérience de vie ou de sexe masculin. Peut-être que c’est mon côté féministe qui ressort, mais même si les filles n’avaient pas tant de pouvoir durant ces années, j’aurais voulu qu’elle prenne davantage d’ampleur dans l’histoire. J’espère que cet aspect sera différent dans les prochains tomes. Malgré mon féminisme qui parle, j’ai grandement aimé découvrir différentes aventures sous différents points de vue : c’était diversifié et intéressant! Ceux-ci en plus des lieux nous laissaient s’imaginer la vie à cette époque et facilitait notre intégration dans l’histoire.
Le style d’écriture qu’a utilisé cet auteur était à la hauteur de l’histoire : c’est l’un des principaux points forts de ce roman et mon préféré. Il utilise un vocabulaire approprié qui était présent à cette époque. Ça nous permet de se situer au moment où se déroule l’action et intégrer celle-ci sans aucun problème. Au début, lorsque nous sommes points habitués, c’est légèrement difficile. Il y a quelques expressions que nous ne comprenons pas, mais l’incompréhension ne nuit aucunement à la lecture. Cela ne reste pas un problème longtemps, car au fil des pages, nous nous habituons et comprenons de plus en plus ce qu’il désire nous raconter. C’est ce petit détail qui peut sembler inutile, mais qui est très important au contraire, qui ajoute de la réalité à l’histoire et nous donne l’envie d’en découvrir davantage. Il y a moins de dialogues qu’habituellement dans ce livre, il utilise plutôt la description. C’est une adaptation, mais cela pourra décourager un lecteur débutant. C’est important que cet aspect soit pris en considération lors du choix de la lecture comme la longueur des chapitres est longue et certains ne prendront pas le temps de découvrir la merveille qu’il réserve.
Pour conclure, il y avait une petite intrigue au cours de l’histoire qui s’est construite au cours des chapitres. Nous nous demandons ce qu’il adviendra de la famille, ce qu’il arrivera à l’amour de Laurette et Émile, à quelle vitesse avancera les travaux de la maison, etc. Ce sont seulement des petits détails, mais c’est suffisant comme l’histoire n’est pas construite sur celle-ci. Ça nous donne tout simplement l’envie de poursuivre. Le livre est principalement sur la vie à cette époque antérieure et les aventures vécues par les personnages nous encouragent à suivre leurs péripéties jusqu’à la fin.
Pour ma part, je conseille ce livre à des adolescents qui s’intéressent à la vie d’auparavant comme celle de vos grands-parents. Je pense qu’il faut une certaine maturité pour comprendre ce qu’il se déroule dans le roman et avoir l’envie de poursuivre : sinon l’ennui peut facilement se montrer. Évidemment, c’est un livre qui fera rêver et remonter les souvenirs des gens qui ont vécu lors de cette époque : c’est une très bonne lecture pour ceux-ci. Si vous cherchez un cadeau pour l’un de vos parents, mais plus particulièrement grands-parents, c’est un excellent choix : fiez-vous sur ma recommandation, vous ne serez pas déçus! En cas contraire, un remboursement d’excuses est possible. Sérieusement, je suis persuadée qu’ils apprécieront sa simplicité, mais aussi son authenticité. Si vous aimez les romans aux belles couvertures, c’est aussi approprié pour vous : elles sont magnifiques, autant le deuxième tome que les autres! Par contre, faites attention! Ça peut être un jeu dangereux si vous n’avez pas de chance ou être un lecteur aux goûts difficiles.
Acurlywriter©

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Downtown Lethbridge - Jour 4

Downtown Lethbridge Notre première activité de groupe a été de visiter le downtown  de la ville. Après près d'une demi-heure de bus...