mardi 26 septembre 2017

#18 - Le grand saut par Florence Hinckel

Titre : Le grand saut
Auteure : Florence Hinckel
Maison d'éditions : NATHAN
Longueur : 367 pages
Note : 3,5/5
Langue officielle : Français (France)



Florence Hinckel est née dans le Nord de la France en 1973, ce qui veut dire qu’elle a presque l’âge de nos parents (ou du moins des miens). Malgré cela, elle réussit mieux à nous comprendre à travers ses romans que réussissent nos parents! Alors, ce n’est point surprenant d’apprendre qu’elle a été professeure pendant une dizaine d'années : je suis persuadée que ses élèves l’adoraient! Ce n’est pas son premier roman, elle est une grande habituée de l’écriture et la littérature. Aujourd’hui même, en écrivant cette critique, j’ai découvert que j’avais lu l’un de ses romans dans le passé : #Bleue.

C’est l’histoire de deux filles et un garçon qui arrivent en retard lors de leur première journée dans une nouvelle et celle d’un garçon qui se fait intimider dans la cour. C’est ainsi qu’a été crée leur groupe d’amis auquel deux personnes s’y sont ajoutées au fil du temps. Nous les suivons lors de leur dernière année et dans ce décompte avant la fête d’Halloween que tout le monde désire assister. Réussiront-ils à avoir des invitations pour la grande fête dont tout le monde rêve?

J’ai découvert ce roman car c’était l’une des dernières nouveautés à la bibliothèque pour l’année. Alors, oui, c’était mon dernier emprunt et vous ne devriez plus lire que je l’ai découvert à cause des nouveaux livres à ma bibliothèque! J’ai décidé de le réserver à cause du groupe d’amis qu’on retrouve sur la couverture. J’avais envie d’une histoire qui allait me rappeler à quel point mes amies allaient me manquer pendant l’été et dans le futur. De plus, la couverture bleue est magnifique et le titre légèrement intriguant : quel sera le grand saut?
Le thème du roman est la vie d’adolescent, qui est merveilleusement abordée et démontrée de façon authentique. On suit les adolescents au travers de leur vie étudiante qui est réaliste à celle de la réalité, mais aussi de sérieux problèmes dont on fait face à l’adolescence. Ça peut être les insultes dus à la différence de la race, avec nos parents ou dans notre famille, avec notre petit copain ou des amis, etc. J’ai adoré le thème du roman parce qu’il m’a fait revivre quelques expériences que j’ai vécues au cours de mon secondaire. Évidemment, l’amitié est la valeur la plus véhiculée dans le livre. À tout moment, nous avons la chance de découvrir une nouvelle facette de leur relation en plus de vivre ses hauts et ses bas. J’ai aimé qu’à chacun des chapitres, il y ait une petite morale discrète. Si on n’a pas vécu encore cette période de vie, ça donne des pistes pour le futur et si cela fait partie du passé, alors ça nous remémore de bons vieux souvenirs.

J’ai apprécié les personnages de ce roman, il est facile de se reconnaître dans l’un d’eux peu importe notre personnalité. Ils sont tous différents les uns des autres, mais réussissent à s’accorder malgré leurs différences. Personnellement, je crois que c’est merveilleux car ça démontre qu’il ne faut pas juger, mais laisser notre cœur choisir nos amitiés. J’ai aimé qu’il y ait autant de filles que de garçons, ça permet que le livre soit lu autant par des filles que des garçons, il n’y a pas un public restreint. De plus, j’ai adoré qu’il y ait quelques pensées des parents : c’était suffisant pour comprendre comment ils se sentent sans que ça deviennent énervant ou une morale.

Mon personnage préféré était définitivement Rébecca. J’ai adoré retrouver une fille qui publiait des vidéos sur YouTube comme c’est très présent dans la société de nos jours. Moi-même, j’ai parfois envie de me lancer sur BookTube et j’ai apprécié voir les conséquences négatives que ça peut apporter. Rébecca avait une magnifique personnalité, j’ai adoré la voir grandir au cours des chapitres. Son petit côté sensible aux jugements des autres, comme les commentaires, m’a touchée : je suis pareille à elle aux pensées d’autrui à mes propos.
Les différents points de vue sont une vraie réussite. Ils sont très pertinents à l’histoire, ça nous permet de découvrir chacun des personnages en profondeur, c’est alors plus facile d’embarquer dans le livre. Parfois, quand il y en a plusieurs comme six, c’est davantage difficile à se retrouver entre toutes ses têtes. Par contre, elle a très bien réussi à nous éclairer à travers ses différentes pensées. Leurs personnalités sont tellement différentes qu’après seulement quelques phrases, on comprenait qui était maintenant le narrateur.
Il m’est rare de parler de cet aspect dans une critique, mais il y a un lieu en particulier que j’ai beaucoup aimé : la plage. Quelques évènements importants s’y sont passés et j’ai apprécié l’importance qui était relié à ce petit endroit commun. Les cours de surf que suivait Paul sont mes scènes préférées à cet endroit. On avait la chance d’apprendre à le connaître davantage, derrière le mur de briques qu’il se forge et c’est paisible comme atmosphère dégagée.
Le style d’écriture qu’a été employé par l’auteure est simple, mais approprié pour l’histoire. C’est fluide, très bien aéré et divertissant à lire! Ce n’est pas un casse-tête à lire, ce qui fait une très bonne lecture d’été!
Il m’est impossible d’écrire une critique à propos de ce livre sans aborder l’intrigue du roman : c’est l’aspect que j’ai préféré. Dès le début, des questions sont présentes : quelles aventures vivront-ils ensemble? L’histoire avance peu à peu, puis l’annonce de la fête d’Halloween arrive. Réussiront-ils à avoir une invitation? Chacun d’eux cache des secrets, que je ne dévoilerai pas pour ceux qui n’ont toujours pas lu et on veut immédiatement des réponses à ceux-ci. L’intrigue est probablement la raison pour laquelle on poursuit cette lecture. Par contre, la fin est terrible : je suis persuadée que c’est illégal de nous laisser sur cette question. Pourquoi ne veut-il pas la voir, elle? Par chance qu’il y a une suite à cette magnifique œuvre!
Je recommande ce roman en tant que lecture d’été, ça vous rappellera votre groupe d’amis qui pourrait vous manquez durant ces vacances. À tous ceux qui aiment les lectures légères et divertissantes, vous ne serez point déçus! Puis, à tous les adolescents qui sont découragés par leur propre adolescence et leurs hormones : ce roman saura vous remonter le moral!
Acurlywriter©  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Downtown Lethbridge - Jour 4

Downtown Lethbridge Notre première activité de groupe a été de visiter le downtown  de la ville. Après près d'une demi-heure de bus...