mercredi 20 septembre 2017

#13 - Recruté par le CH - 3. Le but de la victoire par Daniel Guay

Titre : Recruté par le CH – 3. Le but de la victoire
Auteur : Daniel Guay
Maison d’éditions : Les Éditeurs Réunis
Longueur : 287 pages
Note : 4/5
Langue officielle : Français (Canada)

Pour ceux qui n’ont pas lu ma première critique sur le second tome, je vous fais une brève présentation de l’auteur très similaire à l’autre.  La première fois qu’il a connu les arts, c’était au travers la musique, il a commencé par jouer de la guitare. Par la suite, il a décidé d’essayer l’écriture et c’est ainsi qu’il mélange deux de ses passions dans cette série : l’imaginaire avec l’histoire du bâton de Maurice Richard et le hockey.
J’ai découvert ce roman car j’avais déjà lu les deux premiers tomes de la série et je désirais la poursuivre. Évidemment, le titre m’a immédiatement attiré avec la victoire inconnue qui était annoncée. De plus, j’ai vu l’auteur au kiosque de ses livres lors du Salon du livre de Québec. Il portait son magnifique chandail des Canadiens et me semblait définitivement passionné par ce sport : ça m’a beaucoup encouragé à poursuivre ma lecture de sa série!
C’est l’histoire de Thomas qui tente de se démarquer pour prendre part à la première partie de la saison avec les Canadiens de Montréal. Il réussit très bien et est sélectionné lors du camp d’entraînement des recrues ainsi que de celui pour son équipe. Son bâton lui cause quelques soucis, mais une chance qu’il peut toujours compter sur Benjamin malgré la distance! Par contre, un autre problème arrive à la mi-saison : il ne peut point y échapper. Tout ce qui le ramènera au hockey, c’est la patience, et peut-être que sa carrière est déjà terminée.
Le thème du roman est à nouveau le hockey, mais à un niveau plus élevé : celui de la ligue nationale. Personnellement, je trouve que celle-ci manquait de réalité, même si je la connais peu. Les noms des joueurs très connus des Canadiens de Montréal ainsi que l’équipe d’entraîneurs étaient totalement inventés : il n’y en avait presque pas qui existait vraiment, du moins pas à ma connaissance. J’aurais préféré qu’il soit plus réaliste à ce nouveau, avec des joueurs que nous connaissons bien. Il est vrai que parfois cela peut être difficile pour les droits, mais un autre auteur l’a déjà fait : alors, il y a une solution même si les démarches peuvent être longues. De plus, j’ai aimé que le bâton magique n’est plus dans le même thème. Il a un léger problème au départ, mais ça se règle en quelques chapitres seulement. Ensuite, le lien qui établit avec sa connexion et les aventures de Thomas est seulement secondaire, mais tout de même pertinent. C’est un aspect qui s’est beaucoup amélioré au fil des tomes et j’en suis heureuse! Les valeurs sont similaires que celles véhiculées dans les romans précédents, mais sont davantage mises à l’avant. À quel point l’amitié peut être importante, l’importance de la santé, l’impact de nos décisions, etc. : elles sont beaucoup plus matures.
Du côté des personnages, ça se ressemble beaucoup dans les trois histoires : Thomas est à l’avant, nous découvrons Benjamin dans son ombre et Anaïs est omniprésente. À nouveau, il manque de profondeur chez le personnage féminin. Nous n’avons pas accès à ses sentiments et ses pensées tandis qu’elle est témoin de la plupart des actions de ses compagnons. Je le répète souvent, c’est probablement mon côté féministe qui ressort, mais je crois que c’est important pour un public unisexe. Benjamin a définitivement été mon personnage préféré dans ce troisième tome. Malgré la déception de se retrouver seul, sans Anaïs et Thomas, il a su surmonter sa noirceur. Il prend un grand risque et je trouve que celui-ci est important : ça nous incite à faire de même, sachant qu’il y a autant de chance que cela fonctionne ou passe inaperçu. J’adore la manière dont il évolue, la confiance qu’il dégage, à quel point il est passionné pour sa passion et l’authenticité dont il fait preuve. Pour ce qui est des lieux, ils manquent légèrement de description, mais ça ne néglige pas la lecture : nous n’y portons point attention.
Évidemment, son style d’écriture n’a pas changé complètement à cette suite et est semblable à celui retrouver dans les précédents. Par contre, il y a un petit quelque chose qui nous encourage à le terminer plus rapidement que le premier ainsi que le deuxième. Je trouve que le vocabulaire est approprié et l’histoire aérée : la description et les dialogues sont bien agencés ensemble. De plus, il me semble davantage fluide que ceux d’avant et légèrement plus léger. La réalité qu’il démontre en laissant un peu le bâton magique de côté donne de la maturité à son histoire.
Pour terminer, l’intrigue présente dans ce roman est définitivement ma préférée! À la fin de ma lecture des autres tomes, je n’étais jamais certaine de continuer la série. Je décidais de la poursuivre car j’aimais lire sur ma passion, mais sinon, je trouvais que c’était davantage pour les jeunes. Par contre, dès le début, une intrigue est présente. Réussira-t-il à garder son statut tout au long de la saison? Cette question est réglée à un moment, mais une autre revient immédiatement après à la surface. Sera-t-il de retour avant la fin de la saison? Sera-t-il présent lors des séries? Sa carrière est-elle déjà terminée? Elle prend du temps à avoir des réponses, mais c’est ce qui nous encourage à poursuivre. Puis, pourquoi ne réussit-il pas à performer comme auparavant? Lors du dernier chapitre, un suspense est installé pour le prochain tome et j’ai déjà hâte à sa sortie. C’est la première fois que je l’attends avec impatience et j’ai hâte de découvrir toutes les belles surprises qu’il nous fera découvrir!
Au moment de ma lecture, les Canadiens de Montréal prenait part aux séries. Ils avaient légèrement de la difficulté à éliminer l'équipe adverse. Alors, nous faisions un jeu de mots entre le titre du livre et les séries. « Le but de la victoire », pour combattre cette équipe. Finalement, ils ont été éliminés après quelques parties seulement et n'ont pas réussi à se rendre à la prochaine ronde. L'année prochaine peut-être!
Je conseille ce roman à tous les passionnés de hockey : peu importe votre équipe, mais particulièrement ceux qui adorent les Canadiens! Ça vous mettra dans l’ambiance des séries et vous adorez la fin : elle vous fera rêver! De plus, à tous ceux qui apprécient les romans remplis d’espoir, d’amitié et de courage : ce tome est fait pour vous!
Acurlywriter©

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire